Aller au contenu principal

Un peu d’histoire

Histoire de l'EPSM

1615

Fondation de l’hôpital par Henri Pringel, qui crée sa communauté avec des habitants d’Armentières : les "Bons-Fils" ou "Bons Fieux". La communauté se situe alors dans une maison près du couvent des Capucins.

1679

Les bons fils fondent une troisième maison à Saint-Venant et par la suite leur est confiée la direction des hôpitaux de Dunkerque, Ypres et Bergues.

1841

La Maison des Bons-Fils devient l’Asile Public d’Aliénés d’Armentières.


Histoire de l'EPSM

1875

Un nouvel établissement est construit sur le site de l’établissement actuel. Il s’étend à l’époque sur 8 hectares et comprend 14 pavillons.

1921

Après la 1ère guerre mondiale, l’établissement est complètement détruit. Sa reconstruction s’étendra de 1921 à 1938.

1937

Un décret transforme les asiles en Hôpitaux psychiatriques.

1940

Après la 2ème guerre mondiale, des travaux de restauration des bâtiments endommagés commencent immédiatement et se poursuivent jusqu’en 1942.


Histoire de l'EPSM

1972

Suite à la réforme hospitalière, les Hôpitaux psychiatriques deviennent Centres Hospitaliers Spécialisés.

1991

Puis Etablissements Public de Santé.


Histoire de l'EPSM

1993

Un nouveau nom est donné  : EPSM Lille-Métropole.


En 2015

L'EPSM a fêté ses 400 ans en proposant un programme d'actions de sensibilisation sur la santé mentale et d'événements culturels.

Consultez le programme des 400 ans de l'EPSM : (R)évolution en marche

Aujourd'hui

Depuis 1960, la psychiatrie publique s'organise en secteurs géographiques qui découpent le territoire en zone de population d'environ 70.000 habitants (200.000 pour la psychiatrie infanto-juvénile). Chaque secteur dispose d'une équipe pluridisciplinaire : médecins, paramédicaux, personnels sociaux, éducatifs et administratifs.